Qui a volé le trésor du Lousberg ?

Plusieurs semaines après la fin de l'occupation française, le 1er ou le 2 avril 1814, des soldats du Mecklembourg et des citoyens d'Aix-la-Chapelle firent sauter le socle de l'obélisque de Tranchot pour accéder aux pièces de monnaie et aux médailles qu'il contenait. L'obélisque se brisa et s'effondra en contre bas. Lors de sa reconstruction, les Prussiens remplacèrent la gravure en français par une gravure en allemand et ont ajoutèrent l'aigle prussien sur la pointe.

L’obélisque de Tranchot